Fête Associative de la Musique – 22 mai 2019 aux Mesnuls –

Fête de la Musique des TOUT-PETITS – Les Mesnuls le 25 mai 2019.

Fête Associative de la musique ce 25 mai 2019 aux Mesnuls.C'est sous un soleil radieux dans la parc du village mis à notre disposition par le Maire des Mesnuls, Michel Roux que l'association a réuni tous les siens. Elle invité, pour l'occasion tous ceux qui voulaient partager avec elle, la joie de rire, de chanter, de danser, d'applaudir, de s'amuser, de vivre pleinement le bonheur de se rencontrer et mieux se connaitre !

Publiée par Association LES TOUT-PETITS sur Dimanche 26 mai 2019

Fête Associative de la musique ce 25 mai 2019 aux Mesnuls.
C’est sous un soleil radieux dans la parc du village mis à notre disposition par le Maire des Mesnuls, Michel Roux que l’association a réuni tous les siens. Elle invité, pour l’occasion tous ceux qui voulaient partager avec elle, la joie de rire, de chanter, de danser, d’applaudir, de s’amuser, de vivre pleinement le bonheur de se rencontrer et mieux se connaitre !

Duoday, une journée à l’Assemblée Nationale

Le 16 mai 2019, Tristan D. et Aurore B. ont partagé une journée à l’Assemblée Nationale.

Arrivée de Tristan D. dans la cour, avec son éducateur accompagnant Jacques B.

Accueil dans la salle des fêtes avec le cocktail proposé par Richard FERRAND
Déjeuner au restaurant de l’Assemblée ; on profite de la magnifique vue sur « tout Paris »
Visite guidée de l’Assemblée Nationale : comment travaillent les députés en ce lieu
Découverte de l’hémicycle
Accessibilité à travailler ; heureusement le personnel est serviable….
Accueil du Président de l’Assemblée avec la garde républicaine et les tambours pour l’ouverture de la séance 
Découverte de la Bibliothèque
Très belle journée partagée

 

 

 

 

 

 

 

Des jardins sensoriels accessibles pour mieux vivre ensemble

« Des jardins sensoriels accessibles
pour mieux vivre ensemble »
L’association Les Tout-Petits œuvre depuis 50 ans pour favoriser la vie des personnes en situation de polyhandicap, en les accueillant dans plusieurs établissements spécialisés et en soutenant leurs familles.

La Maison d’Accueil Spécialisé des MESNULS, qui héberge 44 adultes porteurs de polyhandicap, et le fond de dotation Mécénat SERVIER entendent favoriser l’épanouissement des personnes polyhandicapées en réalisant « des jardins sensoriels accessibles pour mieux vivre ensemble ».

Ces jardins sensoriels ont pour principaux objectifs :
=> De créer un véritable jardin à vivre, avec une terrasse permettant à un groupe de 6 à 10 résidents de déjeuner sous une tonnelle avec leurs éducateurs,

=> De planter des arbustes, fruitiers et plantes odorantes et colorées pour stimuler les sens

=> D’installer des jeux sensoriels pour stimuler les résidents, leur permettre de prendre du plaisir et faire de nouvelles découvertes (jeux sonores spécialisés d’extérieur et bacs de manipulation adaptés à la hauteur des personnes en fauteuil roulant).
Les personnes polyhandicapées sont atteintes d’une pathologie survenue autour de la naissance ou des premiers mois de leur vie. Leur dépendance est très importante et concerne tous les aspects du développement, moteur, cérébral et sensoriel. Ces adultes ont besoins de l’aide permanente d’une tierce personne pour tous les gestes du quotidien, se déplacer et communiquer.

De ce fait, pour sortir, partir faire une activité, chaque personne polyhandicapée doit avoir un accompagnateur individuel. Le fonctionnement de l’établissement – avec la présence d’1 soignant pour 3 adultes en journée - ne permet pas d’envisager des sorties régulières et fréquentes pour chaque résident.
C’est dans ce contexte que nous avons imaginé embellir et rendre accessibles les trois jardins des unités de vie, afin de permettre aux résidents de profiter chaque jour d’un temps en extérieur, dans un cadre agréable pour se détente et profiter de la nature ou de jeux adaptés.

Les jardins sont des lieux de rencontres que nous mettrons à disposition des familles lors des visites à leurs enfants. Ils pourront être supports à tous types de rencontres, notamment l’accueil de volontaires pour l’entretien des jardins.
Les « résidents de la Maison d’Accueil », puisque la M.A.S. est leur lieu de vie principal, possèdent chacun une chambre individuelle, au sein d’une unité de vie collective de 15 personnes. Un salon commun et un jardin complètent leur espace de vie quotidien, matérialisés en vert sur ce plan global de l’établissement.

Situé dans un village en lisière de forêt, nous voulions développer un projet en harmonie avec l’environnement. Installer nichoirs et hôtels à insectes, pour inviter oiseaux et insectes à partager notre espace extérieur, facilitera les stimulations visuelles et l’observation de la faune par les résidents.
Ce projet a été construit en équipe, avec notamment la participation :
=> Des parents, qui souhaitaient voir leurs enfants profiter de la nature, du soleil, de sorties quotidiennes dans un environnement fleuri et aménagé pour stimuler les sens des résidents.

=> De l’ergothérapeute, qui a préconisé les dimensions idéales pour des terrasses plus accessibles, permettant la circulation des adultes en fauteuil.

=> De la psychomotricienne, qui a choisi des jeux sensoriels permettant de stimuler les 5 sens, d’éprouver du plaisir et de s’adapter aux préhensions manuelles

=> Des éducateurs, qui ont imaginé y prendre des repas ou des pauses récréatives avec les résidents.

=> Des accompagnants, qui pensent que l’entretien des plantes pourraient être des activités régulières pour les résidents, en prenant soin des fruitiers et en recueillant les fruits pour composer des gâteaux ou confitures

=> Du jardinier, qui a choisi des plantes et arbustes en fonctions de leurs propriétés, tant pour les aspects sensoriels que pour leur respect de l’écologie.

=> De la direction, qui a engagé une démarche active pour trouver d’autres partenaires pour collaborer à la réussite de ce projet et le pérenniser.

=> Des résidents, qui seront associés aux achats, choisiront le mobilier à installer sur les terrasses et participeront aux ateliers de jardinage.

Nous avons imaginé accueillir une équipe de volontaires pour installer les jardins autour des terrasses qui seront réalisées par une entreprise professionnelle. Il s’agira, pour des bénévoles accompagnés de quelques résidents et nos agents techniques, de réaliser les plantations, installer les toiles d’ombrage et les panneaux sensoriels (petite maçonnerie à prévoir pour les fixations).

 

Concert de chansons françaises à la M.A.S.

Ce 26 mars Fanny GILLES est revenue comme promis aux résidents pour un petit concert privé. Elle nous a fait la surprise de venir avec son ami chanteur et guitariste Vivien VALLAY ! Alors nous avons eu deux fois plus d’énergie pour chanter.

C’était beau et très chaleureux. Après la dégustation des verrines faites par les résidents, Vivien s’en est allé, et nous avons fini plus calmement avec Fanny au piano.

MERCI beaucoup à Fanny et Vivien pour cet excellent partage.

Inscription sur les listes électorales jusqu’au 16 mai – L’accès au vote des personnes handicapées…

Il est possible de s’inscrire sur les listes électorales en 2019 et de voter en 2019. Pour voter aux élections européennes du 26 mai 2019, il est est possible de s’inscrire sur les listes électorales (communales ou consulaires) jusqu’au 31 mars 2019. Ce délai est repoussé au 16 mai 2019 dans certains cas seulement (Français atteignant 18 ans, déménagement, acquisition de la nationalité française, droit de vote recouvré).

Cliquez sur l’image pour consulter ou télécharger le guide HANDEO – COMMENT FAVORISER L’ACCES AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPEES ?

QUI PEUT VOTER ? (Cf. page 12 du Guide)

La loi du 11 février 2005 reconnait pleinement la citoyenneté des personnes en situation de handicap. Le principe fondamental de cette loi est de permettre aux personnes en situation de handicap d’être des acteurs de leur vie , dans une société qui se veut fraternelle et qui donne les mêmes droits à tous.
Je suis sous curatelle, ai-je le droit de voter ?

Oui, les personnes sous curatelle ont le droit de voter.

Je suis sous tutelle, ai-je le droit de voter ?

Oui, les personnes sous tutelle ont le droit de vote, sauf si le juge le retire : demandez à votre tuteur.

La privation juridique et sociale du droit de vote : Les personnes sous tutelle ont toutes le droit de vote, sauf avis contraire du juge. Cette privation n’empêche pas certaines structures médico-sociales de sensibiliser ces personnes au contexte électoral, aux pratiques de vote et aux résultats des élections.

Cette sensibilisation peut également concerner des personnes qui pourraient être amenées

– à acquérir un droit de vote (le passage à la majorité pour les structures accompagnant des enfants/adolescents/jeunes adultes),
– à retrouver leur droit de vote (notamment dans le cadre de maladie mentale)
– à ne jamais l’obtenir (par exemple des personnes polyhandicapées).

Le retrait du droit de vote ne permet pas à l’ensemble des citoyens de disposer de ce droit. Pourtant, certains établissements et services médico-sociaux ont trouvé des alternatives. Il s’agit de mettre en place les conditions nécessaires à la citoyenneté pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles d’exercer leur droit de vote …

 

Chanter à la M.A.S. !

Jeudi 7 mars, nous avons eu le plaisir de recevoir Fanny Gilles, comédienne et musicienne pour partager quelques chansons en toute simplicité. Arrivée avec sa guitare, elle est allée à la rencontre des résidents dans l’unité de vie 3 : des résidents intrigués se sont approchés et l’ont écoutée.

C’est en salle Denise Carette que s’est prolongé cet intermède musical. Une quinzaine de résidents ont pu chanter, se balancer, ou vibrer sur des reprises en français, anglais, mais aussi des compositions personnelles de Fanny Gilles.

Un véritable moment de partage, serein, où chacun a pu s’exprimer et prendre plaisir !

Un partenariat prometteur s’engage pour le plaisir des résidents de la MAS ; et comme l’ont dit Patrick ou Yacine : « Encore ».

Sinaë au défi joëlette de Cernay-la-Ville

Dimanche 6 janvier 2019, l’Association a participé au premier Défi Joëlette de Cernay-La-Ville. C’est Sinaë DEBARRE, résidente de la MAS des Mesnuls, qui a pu piloter la joëlette sur un parcours de 22km avec une équipe très dynamique de 6 coureurs rassemblant éducateurs et bénévoles.

Une très belle ambiance pour cette course regroupant 9 joëlettes au sein du semi-marathon avec ses centaines de coureurs ! Arrivée 6ème, Sinaë s’est montrée fière de sa médaille et heureuse des applaudissements nombreux et chaleureux pour le podium à l’arrivée.

Merci aux organisateurs pour cet événement et aux bénévoles pour leur énergie et enthousiasme.

 

 

 

Randonnée en forêt

Samedi 17 novembre, en vallée de Chevreuse, nous étions une cinquantaine à randonner avec deux résidents de la MAS des Mesnuls : 8 km de chemins en forêt, quelques jolis côtes, des couleurs automnales, sous un beau soleil !
Les randonneurs du jour ont aussi découvert l’Association, le maniement de la joëlette ou  de l’hippocampe et en cours de route fait connaissance avec les deux Nicolas. 

Pour eux, ce fut une belle sortie, trois heures de ballades, avec les odeurs, les sons de la forêt. Merci aux randonneurs de nous avoir aidé ! Merci aux organisateurs  de la R4C d’avoir mis en valeur notre association et permis ces dons qui aident nos projets !

C’était une superbe journée et nous vous donnons rendez-vous le 17 novembre 2019 pour la prochaine randonnée.

 

 

Atelier jardinage à la M.A.S des Mesnuls

« En prévision des repas de cet été, un atelier jardinage, partagé parents-professionnels, a permis aux résidents de l’UV2 de se transformer en apprentis jardiniers. Ils ont bravé les averses du 1er juin, et doivent maintenant s’organiser avec leurs accompagnants pour arroser, désherber les plants de légumes sur les bacs qui ont été installés en hauteur ».