3 jours sous la tente aux Mesnuls

Hugo, Kyllian et Naël, accompagnés de Fanny, Geneviève et Sophie sont partis vivre une aventure de 3 jours et 2 nuits sur le site des Mesnuls pour découvrir l’autonomie, les joies du camping et les activités dans la nature.

Au programme de la première journée : montage de la toile de tente, découverte de la chambre, courses pour le repas du soir activité piscine à la M.A.S. des Mesnuls.

 

 

 

 

 

Après une journée bien remplie, place à la préparation du repas puis à l’histoire du soir.

 

 

 

 

Les troupes se sont réveillées ce matin après une nuit tranquille pour les enfants !!!

Inauguration nos propos à la Secrétaire d’Etat

 

Intervention de Thierry LORIN, Président de l’Association LES TOUT-PETITS

Le Président Thierry LORIN et Gérard COURTOIS, Directeur Général, ont souhaité une inauguration qui soit une vraie rencontre avec la Secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargée des personnes handicapées.

Un temps où les interventions ne devaient pas se limiter à des politesses et des congratulations. La Ministre le souhaitait, elle voulait entendre, visiter et rencontrer. Nos propos qui sont à disposition en témoignent.

Sophie CLUZEL, très à l’écoute, a choisi de ne pas lire son intervention préparée.

Elle a voulu « parler avec son cœur ». Elle a exposé sa volonté de lutter contre les immobilismes et de mettre en avant l’essentiel : la vraie reconnaissance qui fait que chaque individu compte.

Les questions remises à son arrivée par la directrice du S.S.A.D., les interpellations de l’association ne trouvent en effet, pas les réponses directes et immédiates – mais la voie pour les atteindre.

Intervention de Gérard COURTOIS, Directeur Général de l’Association Les TOUT-PETITS

La Ministre a échangé avec nous, mais pas seulement avec nous … De nombreuses familles extérieures à notre association, de nombreuses associations l’ont abordée pour évoquer un combat, une crainte, une difficulté, une mobilisation, un objectif, une solution, une avancée,…

Lors de sa visite, elle a écouté, elle a demandé les méthodes utilisées, elle s’est intéressée aux moyens du Service. Elle a appuyé le nécessaire développement des réponses de proximité comme celle que nous offrons aux familles du Service.

Elle partage avec conviction la nécessaire connaissance de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte handicapé pour que l’approche des situations complexes soit adaptée. « Elles ont toutes un projet individuel » a-t-elle martelé. Les professionnels ont pour mission d’aider à sa révélation, à son épanouissement.

Le projet des personnes n’est pas le nôtre mais le leur. Il doit se réaliser dans le respect de la personnalité du l’enfant ou de l’adulte citoyen qu’il est, qu’il doit être, qui ne peut lui être interdit.

Il compte, doit compter, être en droit d’avoir accès à tout ce qui est partout et pour tous.

Nous savons que nous sommes en phase avec ces intentions.
Escomptons que les moyens lui soient donnés pour toutes ces avancées où nous sommes prêts à la suivre et à l’aider sans réserve. Que la réciproque se ressente tout au long de son engagement public.

 

 

 

 

 

Inauguration des nouveaux locaux du SSAD des Molières – 25 janvier 2018

Ce jeudi 25 janvier 2018, nous inaugurions les nouveaux locaux du S.S.A.D. des Molières. Pour cette manifestation, nous souhaitions que ce soit l’opportunité aux familles du Service, aux enfants, aux équipes de témoigner, interroger… Madame Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat, auprès du 1er Ministre, des personnes handicapées, à accepter d’être là.

Elle connaît notre association, sait sa diversité d’approches, sa mobilisation dans la reconnaissance des besoins, son souci pour les plus en difficultés, les plus en marge et les plus fragiles. Elle a repéré notre volontarisme pour une réelle participation des personnes atteintes d’un handicap complexe avec des troubles associés du comportement, voire de la série autistique, d’un handicap rare pouvant être une épilepsie non stabilisée, invalidante, un polyhandicap… Aussi, l’invitation de rencontrer nos équipes, nos familles, notre association, nos partenaires, nos amis, … lui a semblé devoir se faire.

Dès son arrivée, après l’accueil Républicain, elle s’est dirigée dans le service où l’attendait la directrice qui lui a remis un recueil rassemblant des questions posées par les familles et les personnels du service. Elle s’est engagée à les lire et y répondre ultérieurement. Elle a salué des parents du service, d’anciennes familles, et tous les personnels de l’équipe du S.S.A.D.. Nombreuses sont les familles, qu’elles soient des Tout-Petits où d’ailleurs, qui l’ont questionnée sur une attente, un projet, ne situation.

En se déplaçant vers la salle où quelques discours devaient prononcés, elle a pu échanger avec les invités, repérer leur proximité avec nous, leurs interrogations communes ou spécifiques…. Nous avions également donné l’opportunité à tous les établissements et service de te tenir un stand pour présenter à Madame CLUZEL, le travail de chaque service, de chacun de nos établissements.

C’est pour ce type de rencontre qu’elle a accepté de venir. Les discours étaient nécessaires pour les messages respectifs et il faut remercier les élus, les administrations … d’avoir accepté que l’essentiel du temps offert soit réservé à la rencontre du service, de l’association et des invités.

La Secrétaire d’Etat est allée partout, les discours, il y en a eu, mais peu. Après l’accueil de Monsieur Le Maire, le Président et la direction générale l’ont interpellée sur le devoir de se soucier des plus fragiles parmi les plus fragiles, des plus démunis, des moins autonomes, des plus oubliés, … Il fallait que la ministre entende le message de l’Association.

Le Défenseur des droits représenté par Patrick GOHET était là, pour témoigner du soutien par sa présence de nos revendications pour les droits aux apprentissages tout aux long de la vie, pour une citoyenneté entière où la personne handicapée compte. Le Président a tenu à revendiquer du trouble provoquer par le discours trop exclusif du tout domicile face au respect du choix et de l’assurance d’une réponse aux besoins. Il a rappelé la lettre de Floriane témoignant de l’activité qualitatif en MAS quand les moyens sont donnés. Il a souligné l’importance de l’accompagnement spécifique de la technicité particulière pour communiquer, pour ne pas souffrir, pour être entendu et respecté quand la perte d’autonomie et extrême que le handicap est complexe et que les troubles s’additionnent.

La ministre a bien perçu qu’elle ne pouvait faire un discours préparé mais une réponse personnalisée. Si tous nous avons été conquis par sa sincérité, son investissement, sa volonté d’aller loin, nous savons qu’il faut que nous soyons encore plus explicites et plus communiquant pour que soient, connues les personnes ayant un handicap rare, complexe, d’une épilepsie sévère invalidante ayant des troubles associés et du comportement.

La ministre a affiné sa perception escomptant faire partager notre action, notre conviction, notre savoir-faire. Faire changer le regard ne se réduit pas à une assimilation à une réponse globalisée mais individualisée. « Chaque personne a un projet et les professionnels ont à accompagner ce projet » a-t-elle affirmée, mais ce n’est pas celui d’une équipe ou d’un environnement : « c’est celui de la personne ».

Le percevoir, le décoder, le prendre en considération, le respecter, le mettre en œuvre, … a-t-elle affirmée s’est le travail des équipes professionnelles aidées et soutenues par l’expertise parentale. La citoyenneté passe par là. Pour appuyer cette conviction et le combat de sa vie : elle veut pour tous la reconnaissance totale de cette citoyenneté.

La communication doit être travaillée pour aller rechercher au plus intime de chacun son attente, son souhait, son besoin, son manque, sa revendication … pour appartenir pleinement à la société. Si nous ne pouvons garantir avoir été entendus sur tout, nous savons que sur l’essentiel qu’est le respect de la reconnaissance citoyenne et de la mission confiés aux aidants professionnels, nous sommes en phase. Pour elle, certains freins, certains immobilismes pourraient être dépassés.

Les familles de chez nous ou d’ailleurs n’ont pas laissé, n’ont pas voulu rater la rencontre, la laisser passer aurait été une erreur. Les Tout-Petits ont permis d’entrer librement en contact non seulement avec la Ministre, mais avec l’Agence Régionale de Santé, l’Education Nationale, la MDPH, les élus maires, députées sénateurs, préfecture, collègues d’horizons divers.

Voeux 2018 aux Etablissements et Services, aux Familles, équipes, adhérents et donateurs

Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Chers Parents, Chers Adhérents,
Chers Membres de nos Équipes,

Voici 30 ans exactement, jour pour jour que je me rends tous les jours à l’association. C’est donc avec une émotion particulière que je m’adresse à vous, aujourd’hui. C’est un anniversaire qui se cumule chaque année à ma correspondance avec vous pour vous présenter mes vœux les plus sincères. Pour 2018, ils ne dérogeront pas à ceux de l’an dernier dans leur forme assez traditionnelle qui tente de revenir sur quelques moments forts de l’année écoulée et annoncent les grands moments déjà connus pour l’année à venir.

Mais, en ce qui me concerne, cette lettre que je vous adresse à tous, je la souhaiterais la plus personnalisée possible. Elle vient annoncer que je quitte mon poste de directeur général, le 28 février prochain. Elle vient vous dire que je passe la main, à mon Adjoint, Monsieur Sébastien LEGOFF, après une période de transition très remplie mais aussi, pleinement agréable. Le temps est venu pour moi de prendre ce qu’on appelle sa retraite et, parait-il, d’avoir un emploi du temps plus chargé !

Je ne serai plus l’interlocuteur que vous pouviez trouver si vous souhaitiez m’interpeler. Je ne serai plus ce directeur privilégié qui tentait de vous répondre, de vous rassurer, de vous renseigner ou de vous éclairer ou expliquer, … au mieux de ce qu’il m’était, j’espère, donné de faire.

Que vous soyez une famille de l’association ou une famille d’ailleurs, en quête d’une information. Que vous soyez le parent, le frère, la sœur, un des grands-parents d’une personne handicapée.
Que vous soyez un représentant d’une administration, d’une collectivité.
Que vous soyez un bénévole offrant du temps aux Tout-Petits ou à une autre association amie.
Que vous soyez une ou un professionnel des Tout-Petits ou d’une autre association rencontrée dans nos partenariats, les colloques, nos tables rondes, nos manifestations diverses.
Que vous soyez une personne handicapée de l’Association ou une personne handicapée qui a croisé un bref ou long temps, ma route aux Tout-Petits.

Tous, je vous salue avec une réelle considération et, je l’avoue volontiers, avec une sincère affection.

Vous avez, accompagné et rempli ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Ma femme, Christine et mes enfants, Adrien et Baptiste, ne me contrediront pas sur ce point. Vous comptiez pour moi, tous individuellement. Pour cela, j’aurais aimé personnaliser ces vœux en évoquant un souvenir précis avec chacun d’entre vous. C’est bien impossible, je le garderai donc, en moi, in petto.

Cette lettre ne peut décrire ce que je ressens. J’emporte tout ce que vous vous souvenez de nos rencontres, de nos échanges. J’espère que tout ce que j’ai pu faire, dire, affirmer, suggérer, conseiller, décider, organiser, mettre en œuvre… n’aura jamais fait le moindre tort durable à quiconque. J’espère de tout mon être, que tout ce que j’ai pu imposer de difficile, par ma fonction, aura été, pour tous ceux qui y ont été confrontés, une opportunité pour rebondir et se réaliser mieux encore.

Cette lettre ne peut pas aller vers tous ceux qui ne sont plus là, qui ont pris une autre route, la leur. Elle ne peut aller à la rencontre de tous ceux qui nous ont quittés.

Je pense à des enfants, à des jeunes et des adultes de nos établissements ; à des personnes handicapées des associations amies, à des parents et des familles qui nous ont quittés également ou qui se sont éloignés en espérant commencer autre chose. Oui, je pense à ces familles qui ont continué, plus fortes de ce qu’elles avaient vécu pour entreprendre ou construire, pour s’engager ou se libérer, pour cheminer seules, avec les autres, avec d’autres.

Je pense à tous les professionnels, aux équipes, aux étudiants, aux salariées, à ce qu’ils étaient, ce qu’ils cherchaient et à ce qu’ils sont devenus. A celles et ceux qui nous ont quittés, pour un ailleurs ou pour l’éternité ; au trouble laissé, mais surtout, au souvenir d’une relation forte qui a forgé mon regard et mon être.

Cette lettre va manquer de nombreux destinataires auxquels j’aurais voulu pourtant qu’elle parvienne, pour dire : « je ne t’ai pas oublié, je ne vous ai pas oublié ». Cette lettre veut dire à tous que ce que vous m’avez dit, ce que vous m’avez montré, n’a pas été inutile, ni vain mais a bien contribué à construire dans la nuance et le détail, les objectifs vers lesquels nous nous dirigeons toujours, ensemble ou séparément.

Cette lettre ne dira pas tout. Mais elle affirme que rien n’a servi à rien, que tout peut être une ressource et devenir le capital de notre Espérance à partir duquel des projets peuvent rassembler. C’est dire que la rencontre demeure, se poursuit, et que l’essentiel se trouve bien dans les valeurs que chacun se donne.

Nous, nous en avions de communes :

Celles des Tout-Petits qui ont montré leur force dans la précocité de son action ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur présence dans la proximité de ses rencontres ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur finesse dans l’adaptabilité des réponses recherchées ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leurs fondamentaux dans la qualité de l’accompagnement ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur souci dans la continuité des approches individualisées ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur respect pour la dignité qui témoigne de l’appartenance à la communauté humaine quelle que soit la différence ou la fragilité des corps et des êtres.

Je ne pouvais vous souhaiter une bonne année 2018, sans rappeler ce qui nous caractérise, ce que nous avons appris de notre expérience et de celles des autres. L’an dernier, j’écrivais, « l’association les Tout-Petits, dans l’univers associatif, poursuit sa trajectoire. Elle brille par son utilité, son originalité, ses spécificités et sa diversité ». Je pressens, mieux encore, je sais, que le Président Thierry LORIN, avec Monsieur LEGOFF entretiendront la flamme, intensifieront son rayonnement.

En 2018, l’année commencera pour nous, par un signe encourageant : l’inauguration des nouveaux locaux du Service de Soins et d’Aide à Domicile des Molières. Cette manifestation est prévue sous le parrainage de Madame Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargée des personnes handicapées. L’Agence Régionale de Santé sera éminemment représentée. Je suis chargé par le Président Thierry LORIN de vous y inviter tous. Nous comptons sur votre présence pour témoigner à ceux qui ne pourront pas se libérer, qui devront rester auprès des enfants, des jeunes et des adultes et résidents de nos établissements et services, que notre vitalité est maximale.

En 2018, l’année se poursuivra par la poursuite de nos engagements au sein des :

  • Comités d’Entente des Associations Représentatives des Personnes Handicapées, Interministériel du Handicap, National Consultatif des Personnes handicapées, du Collectif Polyhandicap, des Commissions des Droits et de l’Autonomie de Paris, des Yvelines et de l’Essonne.
  • Partenariats avec le Groupe Polyhandicap France, le CLAPEAHA, CHEMEA, ses matinales et son Jumbo Run annuel.
  • Contributions de l’Association aux Ateliers « Ethique » du G.P.F., sous la direction d’Emmanuel HIRSCH et de notre Présidente d’Honneur Elisabeth ZUCMAN.
  • Participations aux journées annuelles polyhandicap du Comité Scientifique de l’A.P.-H.P. et du G.P.F. à l’U.N.E.S.C.O., au sein du Conseil d’Etudes Recherches et Evaluation du CESAP, et au Haut Comité pédagogique et scientifique de l’A.P.A.J.H.
  • Tables Rondes des Tout-Petits devenues annuelles depuis les 50 de l’association…
  • Epreuves sportives lors de notre Journée du Sport qui en juin prochain fera se rencontrer pour la septième année consécutive, tous nos établissements, nos équipes, nos bénévoles et les associations partenaires.

En 2018, nos bénévoles, seront à nouveaux sollicités par nos participations aux manifestations locales, courses diverses dans l’Essonne, les Yvelines et le Val de Marne – lors des Foulées Cachanaises (où nous sommes déjà inscrits) ; aux baptêmes de l’air en hélicoptère, en montgolfière ; aux vernissages et expositions régulières d’œuvres réalisées par nos artistes et les artistes locaux…

En 2018, nos donateurs, nous aideront à concrétiser nos projets, nos extensions, les aménagements de nos locaux en lien aux appels à projets auxquels nous répondons et pour lesquels le financement de la part associative ne serait pas possible sans eux.

Vous le constatez, beaucoup est déjà engagé. La continuité associative est au rendez-vous de l’année nouvelle. La mutualisation associative est en place dans les Yvelines, elle s’engage dans l’Essonne. La démocratie sanitaire et médico-sociale est implantée dans tous les établissements. Elle se renforce dans les services de soins et d’aides à Domicile et au Centre d’Accueil Familial Spécialisé. La place des familles est centrale, déterminante. L’expertise parentale doit être reconnue partout. La considération qui doit lui être réservée notamment au sein des Conseils à la Vie Sociale, fait partie du professionnalisme des équipes qui s’engagent dans l’analyse des pratiques et se préparent aux évaluations internes puis externes à renouveler. La mise en place des Contrats d’Objectifs et Moyens (C.P.O.M.) qui révolutionnent la gestion du secteur par un ajustement des dépenses aux recettes lors d’une élaboration budgétaire quinquennale est ainsi programmée sur ces bases affichées.

Chaque année, en vous adressant mes vœux, je vous invite à répondre à l’enquête associative dont les résultats vous sont traditionnellement donnés à l’Assemblée Générale. Voilà une dizaine d’années qu’elle mesure l’évolution des résultats et s’enrichit de nouveaux indicateurs. Une stabilité demeure : un tiers d’entre vous s’applique à répondre. Si en 2018, vous répondiez tous ? Une participation totale serait vraiment un encouragement.

Depuis plusieurs années, la mise en place d’autres questionnaires propres aux accompagnements spécifiques par établissements et services est souhaitée, demandée, attendue. Il s’agit de s’assurer que la démocratie médico-sociale que j’ai évoquée, soit réelle aux Tout-Petits. Elle doit s’envisager auprès des familles mais aussi auprès des enfants, des adolescents et des adultes que vous nous confiés. Ce n’est pas toujours simple à rendre accessible aux enfants, résidents mais cela n’en reste pas moins un devoir à mettre en œuvre par respect et considération.

Chers Parents, Chers Membres de l’Association, il faut répondre à cette enquête annuelle, réclamer dans les C.V.S., l’élaboration de questionnaires nouveaux, de satisfaction, participation, … Il s’agit de mesurer l’évolution des réponses, de préparer l’avenir, tenir compte des observations et suggestions de tous.

Plus que jamais, vous êtes invités à adhérer à l’Association « Les Tout-Petits », à vous exprimer dans notre enquête annuelle. Renseignez-vous, utilisez les outils mis à votre disposition, faites vivre et développer nos tentatives de rapprochement. Pour une plus large entre-aide, une mobilisation plus efficace, faites-nous connaitre. Réclamez nos journaux de services ou d’établissements. Consultez notre site internet : http://www.association-les-tout-petits.org/, partagez les insertions de notre page Facebook : https://www.facebook.com/lestoutpetits et relayez nos informations en vous rendant sur Twitter https://twitter.com/lestoutpetits91

Je rappelle aux familles qui n’ont pas encore ressenti le besoin d’adhérer mais qui envisagent de le faire, qu’il n’y a pas de démarche particulière à suivre. Seul, le paiement d’une cotisation de 25 € valide l’adhésion individuelle pour toute l’année 2018. Elle permet aussi de participer à l’Assemblée Générale, de vous informer des projets et de l’action de l’Association, de désigner les membres du Conseil d’Administration. La loi de finances nous autorise à délivrer des reçus pour permettre une déduction de votre impôt sur les revenus de 66% du don ou de la cotisation. Le saviez-vous ? Cette possibilité qualifiée par certains de « niche fiscale », demeure une aide fondamentale. Si vous voulez être adhérents, je vous remercie de répondre à cet appel en agissant.

Avant de conclure, permettez-moi de revenir quelques instants, sur le début de mon courrier. Je vous informais que le 28 février 2018, je quitterai mes fonctions de Directeur Général. Après ces trois décennies aux côtés des enfants, adolescents, adultes et des familles que nous accompagnons ; auprès des directions, des équipes, je ne me vois pas partir sans dire au revoir. J’ai donc demandé au Président LORIN, la permission d’organiser une soirée festive où vous êtes tous cordialement invités.

Si vous le souhaitez, si vous êtes disponibles, je serais heureux de vous voir répondre à mon invitation. Le Maire des Molières, Yvan LUBRANESKI, a accepté, à ma demande, de mettre la salle du Paradou à disposition et d’animer la soirée qui pourra être dansante si l’envie vous prenait de chanter ou danser comme nous l’avions fait lors des 50 ans de l’Association. D’ores et déjà, je remercie, très sincèrement, Monsieur LUBRANESKI, pour sa gentillesse, la sympathie qu’il me témoigne par sa générosité, le temps et l’énergie qu’il offre.

A cette soirée, je souhaiterais que tous s’amusent. Je vous attendrai, le vendredi 2 février à partir de 18 heures 30 à la salle du Paradou aux Molières. Un buffet vous permettra de repartir restaurés.

Je présente mes meilleurs vœux à toutes les personnes handicapées de nos établissements et services, à toutes les familles que nous accompagnons, à toutes nos équipes et aux personnes qui leur sont chères. Je souhaite une heureuse année à tous les amis des Tout-Petits, à tous ses donateurs et à tous ses partenaires. Le Président, M. Thierry LORIN, la Présidente d’Honneur, Mme le Docteur Elisabeth ZUCMAN, le Conseil d’Administration et tous ceux qui la constituent se joignent à moi pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018.

Soyez assurés, Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur, de tout mon dévouement à la cause des enfants, des adolescents et des adultes handicapés de l’Association envers lesquels nous nous sommes tous engagés.

Gérard COURTOIS – Directeur Général

 

Inauguration des nouveaux locaux du SSAD des Molières

Docteur Elisabeth ZUCMAN                                             Monsieur Thierry LORIN
Président d’honneur                                                                    Président
de l’Association « Les Tout-Petits »                          de l’Association « Les Tout-Petits »
 

Gérard COURTOIS
Directeur Général
de l’Association « Les Tout-Petits »

Le Conseil d’Administration de l’Association « Les Tout-Petits »
La directrice du S.S.A.D. et toute son équipe,
les directions et les équipes des établissements de l’Association

Marc BOURQUIN
Directeur de l’Autonomie de l’A.R.S. Ile de France
Et la délégation A.R.S. Territoriale de l’Essonne

Jean-Raymond HUGONET
Sénateur de l’Essonne

Marie-Pierre RIXAIN
Députée de la 4ème Circonscription de l’Essonne

Yvan LUBRANESKI
Maire des Molières

ont le plaisir de vous inviter :

le jeudi 25 janvier 2018 de 14h 30 à 18h

À l’inauguration des
nouveaux locaux du S.S.A.D. des Molières par

Madame Sophie CLUZEL ,
Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre
Chargée des personnes handicapées

Des stands tenus par chacune des équipes des établissements de l’Association
jalonneront votre visite de 14 h 30 à 15 h 45

Un goûter des enfants et le verre de l’amitié succèderont
aux discours d’Accueil et d’Inauguration qui débuteront à 16 heures

S.S.A.D des Molières
5, rue de Cernay – 91470 LES MOLIERES
Tél : 01.34.57.01.28

REPONSE :
Merci de nous tenir informés de votre présence
par mail, téléphone ou par courrier,
avant le mardi 16 janvier 2018

Association LES TOUT-PETITS
5, rue de Cernay – 91470 LES MOLIERES
siege@lestoutpetits.fr Tél : 01.60.12.12.10

 

Fête du S.S.A.D. le 22 décembre

Pour terminer l’année 2017, il a été proposé à nouveau une sortie familles à la patinoire extérieure de Rambouillet, suivie de la visite des nouveaux locaux du S.S.A.D. et d’un temps chaleureux autour d’un buffet festif.

Huit familles étaient présentes à la patinoire, les enfants ont pris beaucoup de plaisir à glisser sur la glace. Pour la plupart, c’était une découverte de l’activité et des sensations de vitesse. Des parents se sont aventurés, eux  aussi sur la piste, pour certains, c’était aussi un baptême, avec des frayeurs mais également des réussites.

6 enfants et  2 professionnels de l’E.M.P. des Mesnuls nous ont rejoints et sont repartis enchantés. Les bénévoles de la patinoire étaient toujours aussi accueillants et près à nous nous rejoindre, à nouveau, l’année prochaine !

A la demande générale des parents et des enfants, C’est sûr : nous reviendrons !

                                

Nous sommes ensuite rentrés au S.S.A.D., les familles ont découvert nos nouveaux espaces, elles ont été émerveillés par les grandes ouvertures de lumière qu’offrent les différentes baies vitrées qui jusqu’au sol permettent à tous les enfants , qu’ils soient en fauteuil, se déplaçant à 4 pattes, ou tout simplement s’allongent au sol, de profiter la vue extérieure et de la lumière.

Est arrivée l’heure du repas… il fallait bien se restaurer … La table colorée était chargée de plats et de desserts variés préparés pour l’occasion par les familles et les membres de l’équipe … chacun aimant faire découvrir ses spécificités … Vraiment, l’ambiance était à la fête et les visiteurs tels la direction générale, venue nous rejoindre et nous souhaiter un joyeux Noël, l’ont trouvée bien sympathique.

Pour la première fois nous avons profité de notre nouvelle salle de convivialité, et les enfants ont pu jouer dès qu’ils l’ont souhaité.

A l’année prochaine pour la patinoire et à bientôt pour d’autres fête au S.S.A.D.

Très belles fêtes de fin d’année à tous

Hélène SCHOBERT, Directrice

Notre Fondatrice, Mme Denise CARRETTE nous a quittés, ce 29 novembre 2017 dans sa 99° année

Madame Denise CARRETTE, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Fondatrice de l’Association Les TOUT-PETITS, est décédée, ce 29 novembre 2017, au cours de sa 99ème année.

C’est à ses enfants, à toute sa famille, aujourd’hui, dans l’épreuve de la séparation que nous adressons nos sincères condoléances.

C’est à elle que nous adressons notre gratitude pour son œuvre initiée avant tous les autres et qui nous permet de nous réclamer des Tout-Petits.

A l’occasion des 50 ans de l’association, reconnue en 1965, après que « la maison des TOUT-PETITS », ait déjà huit ans d’existence, elle nous recommanda à la vigilance.

Plus je continue à vieillir, me disait-elle, plus il m’est fréquent de penser à l’association, aux enfants, à toutes « ces familles » …, à ce que les Tout-Petits sont devenus.

Son message pour l’anniversaire que nous voulions fêter, ne se résumait pas en dix, cinq ou deux attentions essentielles mais en une seule.

La seule qui à ses yeux, aujourd’hui, a de l’importance, est « préserver la dignité ».

Aucune absence d’autonomie, aucune perte de celle-ci, ne doit exclure quiconque de la communauté humanité. La vulnérabilité des enfants, de leurs parents, des accompagnants professionnels est telle que le handicap peut déconcerter, épuiser, amener au pire. Nos enfants, nos adultes sont les plus fragiles parmi les plus fragiles et tout leur environnement humain qu’il soit constitué d’aidants familiaux ou d’aidants professionnels, est lui aussi fragilisé.

Protégeons la dignité, préservons là, c’est le dernier souhait qu’elle me confia pour l’association. Le handicap le plus lourd me renvoyait-elle en voulant absolument me raccompagner jusqu’à la porte de la résidence où elle séjournait ; le handicap le plus lourd, le plus contraignant n’est pas une atteinte à la dignité, c’est le regard des autres voire notre propre regard sur nous-mêmes ou sur notre prochain qui peut la mettre en danger.

Madame la Fondatrice, Madame Denise CARRETTE vraiment vous êtes, avez été et resterez dans nos mémoires une femme hors du commun.

Gérard COURTOIS – Directeur Général des Tout-Petits

6° Fete Sportive 1-2-3 Sportez !

Le samedi 17 juin 2017 au Stade Vincent Coupet de Limours (91470), l’association les « Tout-Petits » organise sa nouvelle fête sportive : « 1, 2, 3… Sportez ! »

Ce rendez-vous annuel, qui accueille plus de 200 personnes chaque année, fait son retour pour sa 6ème édition ! Quel que soit l’âge et le handicap des enfants ou des adultes, tout le monde pourra participer en tant qu’athlète ou supporter.

En partenariat avec plusieurs établissements médico-sociaux d’Ile-de-France et des étudiants de l’IUT de Sceaux, nous vous attendons pour participer aux activités suivantes :
 10h à 12h : courses individuelles (sur inscription) et ateliers de sport adapté
 12h : déjeuner festif autour d’un barbecue géant
 13h30 : défi inter-établissement : fanfare réalisée avec des matériaux de récupération.
 14h30 : olympiade (sur inscription) et ateliers de sport adapté
 16h45 : récompenses olympiades et spectacle participatif de clôture (Flash mob).

Vous souhaitez obtenir plus de renseignements, être bénévole et accompagner les enfants et adultes dans la pratique des ateliers sportifs proposés ? Contactez-nous au 01 60 12 12 10 / siege@lestoutpetits.fr

Que vous soyez enfants, adultes, résidents, familles, salariés, membres d’une association, étudiants, amis des « Tout-Petits » de près ou de loin : VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS ! Nous comptons sur votre présence, votre énergie et votre soutien !
Sport
Entrée gratuite
Convient aux enfants