« L’art est intemporel et ne souffre d’aucune frontière … »

Le vendredi 22 novembre s’est tenu le vernissage du 20 ème salon d’automne dans les locaux de la MAS des Molières.

Près de 100 invités ont répondu présent pour célébrer l’ouverture de ce rendez-vous culturel annuel.

Cette année encore, l’art est présent sous différentes formes (sculptures, peintures, photographies). Cette rencontre artistique riche d’émotions et la qualité des œuvres sélectionnées mettent en lumière l’inspiration de près d’une quarantaine d’artistes extérieurs associés aux artistes de la MAS. L’exposition est ouverte à tous jusqu’au 22 décembre.

Au plaisir de vous croiser dans nos locaux !

L’équipe de la MAS

20ème édition du Salon d’Automne

Mesdames et Messieurs,

Les résidents et l’équipe de la MAS ont le grand plaisir de vous annoncer que le vernissage de la 20ème édition du Salon d’Automne aura lieu le vendredi 22 novembre à 18h !

Cette culture artistique de la MAS a traversé le temps et se poursuit d’année en année…

Pablo Picasso disait : « un tableau ne vit que par celui qui le regarde ».

Venez nombreux à cette nouvelle édition pour découvrir et faire prendre vie aux œuvres des artistes !

La MAS va à nouveau résonner de mille couleurs, émotions et contrastes pour le plus grand plaisir de toutes et tous ! »

Anne-Catherine DUCARTERON
Directrice de site 91
EEAP – MAS

Pour la non fermeture de nos établissements : Lettre ouverte de Floriane Lorin, fille de M. et Mme Lorin

Bonjour,

Je suis une jeune femme de trente-cinq ans, polyhandicapée. Je ne sais pas parler ; je ne peux pas m’habiller seule, me déplacer seule, faire ma toilette seule, me soigner seule. Mais je sais sourire, rire, crier, taper, caresser, aimer. J’entends et je vois très bien. Tout le monde dit que j’ai de beaux yeux très expressifs et un sourire magnifique. J’aime la musique, la poésie, la peinture, les promenades, les fêtes. J’ai du mal à apprendre mais j’ai beaucoup de mémoire.

Je vis dans une Maison d’Accueil Spécialisé dans l’Essonne où des professionnels attentifs sont qualifiés pour nous aider et nous accompagner dans notre quotidien, mes camarades et moi. Ces Maisons d’Accueil sont en nombre insuffisant et elles manquent de moyens. Et certaines autorités prônent la fermeture progressive de ces institutions — qui sont pourtant des lieux de vie, d’ouverture au monde et de protection pour nous –, et proposent leur transformation en « services de proximité ». Peut-on vraiment croire que ces services seront adaptés à notre situation de polyhandicapés ?

Mes parents m’ont expliqué que des élections importantes auront lieu dans quelques semaines à l’échelle de toute l’Europe et que je suis concernée comme tous les autres citoyens. Je ne vais pas encore pouvoir voter bien que ce droit me soit acquis par les nouveaux articles du code électoral, mais des démarches administratives restent à accomplir.

Benoît, Florian, François, François-Xavier, Ian, Jean-Christophe, Jordan, Manon, Nathalie, Nicolas, Raphaël, Yannick, Mesdames et Messieurs les Têtes de Listes, que nous proposez-vous ? Quel avenir dans quelle Europe nous offrez-vous à nous, polyhandicapés ordinaires qui ne pouvons pas vivre en milieu ordinaire mais voulons exister et vivre dignement ?

Nous vous écoutons, nos familles vous écoutent et nous ne vous entendons pas.

Vernissage Ephie GALLO et Pierre GEOFFROY

Gilles Genty, historien de l’art a dit : « la seule matière de la peinture, c’est la lumière ».

C’est avec grand plaisir que les résidents, les exposants et les personnels de la Maison d’Accueil Spécialisé des Molières vous invitent à leur vernissage le vendredi 12 avril à 18h pour découvrir les lumières de deux artistes.

L’exposition sera ouverte tous les jours jusqu’au 22 mai 2019.
Une rencontre mais deux approches différentes fortes en couleurs qui frappent le visiteur.
Deux sensibilités pleines fortes en luminosité qui donnent envie d’aller vers les oeuvres …
Il me semble qu’il faut absolument s’y rendre et se laisser aller : apprécier !

Vendredi 22 mars 2019 : 24ème Festival Méli-Mélo

La Maison d’Accueil Spécialisé des Molières est heureuse de vous inviter au vernissage de l’exposition des œuvres réalisées par les résidents de la M.A.S..
Avec la participation de l’Association ADAGE.

Rendez-vous dès 18h30 Salle Daragon, Maison de la Communauté de Commune du Pays de Limours à Briis-sous-Forges.

 

Inscription sur les listes électorales jusqu’au 16 mai – L’accès au vote des personnes handicapées…

Il est possible de s’inscrire sur les listes électorales en 2019 et de voter en 2019. Pour voter aux élections européennes du 26 mai 2019, il est est possible de s’inscrire sur les listes électorales (communales ou consulaires) jusqu’au 31 mars 2019. Ce délai est repoussé au 16 mai 2019 dans certains cas seulement (Français atteignant 18 ans, déménagement, acquisition de la nationalité française, droit de vote recouvré).

Cliquez sur l’image pour consulter ou télécharger le guide HANDEO – COMMENT FAVORISER L’ACCES AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPEES ?

QUI PEUT VOTER ? (Cf. page 12 du Guide)

La loi du 11 février 2005 reconnait pleinement la citoyenneté des personnes en situation de handicap. Le principe fondamental de cette loi est de permettre aux personnes en situation de handicap d’être des acteurs de leur vie , dans une société qui se veut fraternelle et qui donne les mêmes droits à tous.
Je suis sous curatelle, ai-je le droit de voter ?

Oui, les personnes sous curatelle ont le droit de voter.

Je suis sous tutelle, ai-je le droit de voter ?

Oui, les personnes sous tutelle ont le droit de vote, sauf si le juge le retire : demandez à votre tuteur.

La privation juridique et sociale du droit de vote : Les personnes sous tutelle ont toutes le droit de vote, sauf avis contraire du juge. Cette privation n’empêche pas certaines structures médico-sociales de sensibiliser ces personnes au contexte électoral, aux pratiques de vote et aux résultats des élections.

Cette sensibilisation peut également concerner des personnes qui pourraient être amenées

– à acquérir un droit de vote (le passage à la majorité pour les structures accompagnant des enfants/adolescents/jeunes adultes),
– à retrouver leur droit de vote (notamment dans le cadre de maladie mentale)
– à ne jamais l’obtenir (par exemple des personnes polyhandicapées).

Le retrait du droit de vote ne permet pas à l’ensemble des citoyens de disposer de ce droit. Pourtant, certains établissements et services médico-sociaux ont trouvé des alternatives. Il s’agit de mettre en place les conditions nécessaires à la citoyenneté pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles d’exercer leur droit de vote …

 

Concert au profit des Tout-Petits

Samedi 26 mai c’est en l’Eglise Saint Julien le Pauvre que des résidents de la M.A.S. des Molières ont eu la chance et l’honneur d’écouter la pureté de la voix de Madame SESBOUE, soprano qui nous a tous transporté dans ce lieu Mythique où le chant et la musique, en cette place, sont devenus religion et partage. Accompagnée de Michele INNOCENTI au Piano et de son violoncelliste, cet opéra vibrant et touchant, des œuvres de TOSTI, PUCCINI, DEBUSSY ou encore BRAHMS, est devenu magique grâce à la puissance, et l’interprétation de Madame SESBOUE.

Nous tenions à remercier chaleureusement Monsieur et Madame SESBOUE qui ont fait de leur engagement un partage culturel offert à tous et pour tous et dont les bénéfices ont été reversés aux Tout-Petits.

 

Vendredi 25 mais verdnissage à la MAS des Molières exposition jusqu’au 24 juin 2018

Depuis 18 ans, la M.A.S. des Molières permet à ses résidents d’exposer leurs œuvres.

Nos artistes n’en sont pas à leur première exposition et l’évolution de leur technique est palpable.

Leur expression est d’année en année plus fine, plus saisissante. Le visiteur est chaque fois séduit pas l’originalité et la variété des thèmes immortalisés sur les toiles.

Il faut vous y rendre, non pas par fidélité, non pas par soutien ni par amitié ou solidarité mais tout simplement parce que c’est bluffant !

Allez y, vous aimerez  et vous serez conquis !

Baptême en hélicoptère du 24 juin 2017

Témoignage de Natacha, résidente de la M.A.S. des Molières

Ce jour-là, maman arrive très tôt, elle m’embrasse, tout excitée et me dit : « Ma chérie, aujourd’hui c’est un jour très spécial. Tu vas monter pour la première fois dans un hélicoptère ».

C’est quoi un nélicoptère ? J’en ai jamais vu, moi, des nélicoptères, qu’est-ce qu’on fait dans les nélicoptères ?

Je suis prête à partir, assise dans mon fauteuil. Maman pousse le fauteuil, Stéphanie nous accompagne et nous montons dans la voiture. Stéphanie conduit et maman est assise à côté de moi.

Je suis contente. Il fait beau. Je suis bien dans la voiture et j’aime bien me promener en voiture. Mais il faut aller voir ce « nélicoptère ».

Nous arrivons dans un chemin où ça secoue beaucoup. Stéphanie arrête la voiture et nous descendons. Stéphanie et maman parlent beaucoup du « nélicoptère ».

Le papa et la maman de Laurent sont déjà arrivés avec Laurent. Ils descendent de voiture et nous partons ensemble voir le « nélicoptère ».

Nous roulons dans l’herbe, ça secoue beaucoup. Moi je n’aime pas quand ça secoue beaucoup. Laurent ne dit rien.

Nous nous arrêtons, j’entends quelqu’un parler à Maman, puis nous attendons. Il y a du vent, il fait bon et je n’ai pas froid. Nous attendons encore et encore, c’est long d’attendre ! Maman ne dit rien, alors je ne dis rien non plus.

C’est quand même très long, puis des Messieurs nous parlent, je ne comprends pas et j’entends un drôle de bruit.

Alors Maman me dit : « Natacha, tu entends ? L’hélicoptère est arrivé. Laurent va monter dedans avec sa maman ».

Ça fait beaucoup de bruit les « nélicoptères ». De toute façon maman est là je n’aurais pas peur. Puis le bruit devient tout petit et je ne l’entends plus.

Maman me dit : « Ça y est Laurent est parti avec sa maman, ils vont revenir bientôt, et ensuite toi tu vas y monter avec moi. Il y aura aussi un Monsieur avec nous qui va conduire ».

Nous attendons encore, puis j’entends à nouveau le bruit du « nélicoptère ». Laurent et sa maman sont en train de descendre, cela va être à nous.

Quand Laurent et sa maman passent près de nous, ils ont l’air très content.

Maman avance le fauteuil et nous nous approchons de plus en plus du gros bruit. Il y a des gens qui attendent. Maman détache ma ceinture puis deux Messieurs me montent et je suis assise en « l’air ». Puis ils me mettent une ceinture et ferment une porte.

Maman est assise à côté de moi et me met une drôle de chose sur la tête. Elle me dit que « c’est un casque ». J’en veux pas , moi, de ce casque ! « C’est pour te protéger du bruit ». Je ne veux pas, je veux tout entendre !!! Alors maman reprend le casque.

Je suis bien assise, ça fait vraiment beaucoup de bruit. Devant moi, il y a un Monsieur et devant maman, il y a un autre Monsieur. Le bruit est de plus en plus fort.

Oh là, là, mais qu’est ce qui se passe ? Mon ventre se décroche. Mais non, il est toujours là.

Maman me dit : « Accroche toi, Natacha, nous décollons, nous montons dans le ciel. Cela ne va pas durer très longtemps puis nous redescendrons ».

De toute façon je n’ai pas peur. Je suis très bien assise, maman me tient la main, elle n’a pas peur non plus et paraît plutôt contente. Maman dit qu’elle prend des photos, parle de château, de champ, de jardins, de maisons toutes petite

Soudain je penche sur le côté. Qu’est-ce qui arrive ??? Maman m’explique que nous tournons et que nous allons bientôt redescendre. Ça fait très bizarre dans le ventre quand nous descendons. Puis tout s’arrête.

« On est arrivé » me dit maman, nous allons sortir. Les portes s’ouvrent, des messieurs sont là, détachent la ceinture, me portent et me déposent dans mon fauteuil. Puis nous partons avec maman.

Nous attendons encore un peu car Stéphanie et le papa de Laurent vont aussi y monter.

J’entends le bruit qui devient de plus en plus fort. Ça y est ils sont partis.

Moi j’aime bien les « nélicoptères » !!!