Histoire


C’est en 1958 que tout a commencé… Alors que rien n’existe pour l’accueil des enfants les plus handicapés, une femme hors du commun : Madame Denise CARRETTE consulte auprès du Professeur PELLERIN. Ses inquiétudes de mère, combinées avec sa rencontre des enfants les plus handicapés, l’amènent à décider de s’engager. Elle se promet de répondre, au mieux, au désarroi de quelques familles en recevant à son domicile les premiers enfants lourdement handicapés. Cette approche personnelle, privée est soutenue par la préfecture de Paris, ce qui lui permet d’asseoir et conforter le fonctionnement de la Maison des Tout-Petits qu’elle a mis en place.

Denise CARRETTE s’entoure d’autres Assistantes Familiales et conjointement aux enfants qu’elle garde chez elle, elle crée le Placement Familial des Tout-Petits… Ce qui était difficile et lourd pour les parents de ces enfants, ne l’est pas moins pour ces professionnelles qui suivent la Fondatrice. La Pouponnière et le Placement Familial constituent la Maison des Tout-Petits.

Parallèlement et simultanément, Monsieur le Professeur Alexandre MINKOWSKI avec les professeurs Clément LAUNAY et Stéphane THIEFFRY ainsi que Monsieur le Docteur Stanislas TOMKIEWICZ, Madame le Docteur Elisabeth ZUCMAN,… se mobilisent, ils interpellent les pouvoirs publics…

En 1965, Madame Denise CARRETTE se rapproche de Monsieur MINKOWSKI. Il souhaite et pense pouvoir l’aider. Ensemble, ils poursuivent l’initiative. Madame CARRETTE, avec le Conseil d’Administration présidé par Alexandre MINKOWSKI décident parallèlement à l’accueil au Placement Familial de renforcer la prise en charge autour de la Fondatrice qui recrute alors des aides pour poursuivre de façon plus collective, le suivi des enfants handicapés les plus atteints.

Ainsi, la Pouponnière de Détection et de Soins Intensifs s’organise autour de cette personnalité qui est plus que déterminée à ne pas laisser les familles dans la solitude, avec leur enfant qui est, dit-on alors, grabataire ou encéphalopathe …

Madame CARRETTE structure donc, avec son équipe, la Pouponnière et le Placement Familial où les Assistantes Familiales se voient confier, peu à peu, des enfants moins handicapés, essentiellement des enfants trisomiques… Il faut alors envisager proposer à ces enfants dont le potentiel est vite perçu comme plus performant que celui des enfants de la Pouponnière, la possibilité d’apprendre, de jouer, de grandir…

Le Jardin d’Enfants voit le jour aux Molières – rue des Bois, pas loin de la Pouponnière située, elle, rue de Gometz, dans une grande demeure familiale…

L’œuvre première de la Fondatrice est réalisée … l’association Les Tout-Petits existe et va poursuivre son développement…

Le Professeur MINKOWSKI, d’abord avec Denise CARRETTE, puis par la suite avec sa belle sœur, Madame Nicole CARRETTE, qui lui succède à la direction de la Maison des Tout-Petits, vont parfaire l’organisation de l’institution…

De la rue des Bois aux Molières, le Jardin d’Enfants déménage à Saint-Rémy-Lès-Chevreuse, dans les Yvelines (78) avec le Placement Familial (à 4 km des Molières) où, désormais, les enfants accueillis sont, pour l’essentiel, des enfants handicapés mentaux alors qu’à la Pouponnière les enfants sont polyhandicapés et affectueusement pris en charge.

Le Jardin d’Enfants s’est organisé et doté d’une équipe pluridisciplinaire. Désormais, il s’agit de l’Externat Médico-Pédagogique (E.M.P) qui fonctionne au service d’une majorité d’enfants du Centre d’accueil Familial Spécialisé (C.A.F.S.). La direction générale de l’institution se fait seconder par des cadres directeurs de service et chefs de service. Le Placement Familial suit environ 50 enfants handicapés mentaux et l’E.M.P. peut recevoir 20 enfants également pris, alors, en charge par le P.F.S..

Aux Molières, la Pouponnière de Détection et de Soins Intensifs reçoit 36 enfants d’abord de la naissance à 3 ans puis rapidement la Fondatrice a dû accueillir avec dérogation d’âge les enfants jusqu’à six ans.

Le besoin est loin d’être résolu… Les enfants polyhandicapés grandissent et l’association ne trouve pratiquement pas d’autres établissements pour continuer l’accompagnement après les six ans des enfants… Les Familles quant à elles sont attachées à la Maison des Tout-Petits. Aussi, les parents s’organisent autour du Professeur MINKOWSKI dont Monsieur Jean-Pierre WARLOP Vice-Président, papa d’un enfant de la Pouponnière n’aura de cesse de s’investir dans les projets de l’Association.

Il y a urgence… faire une suite à la Pouponnière est envisagé. Il faut créer un Internat Médico-Pédagogique (I.M.E.) sur le terrain même où était implanté, il y a peu, le Jardin d’Enfants transplanté à Saint-Rémy… On parle déjà de créer une suite à l’I.M.E. pas encore ouvert, il faudrait une Maison d’Accueil Spécialisé… c’est que des enfants de la Pouponnière ont déjà pour certains 20 ans…

Oui, l’association les Tout-Petits avait bien avant tous inventé l’amendement CRETON : la limite d’âge n’a jamais eu de réalité aux Tout-Petits ; on s’est adapté à l’enfant, à l’adolescent, à l’adulte, aux besoins de ces personnes petites d’abord… devenues grandes ensuite…

1988, le Président Alexandre MINKOWSKI, le Vice-Président Jean-Pierre WARLOP, la directrice Générale Nicole CARRETTE inaugurent l’Internat Médico-Educatif rue des Bois : 20 enfants polyhandicapés investissent cet établissement dirigé par Gérard COURTOIS recruté par le président pour l’organiser en lieu de vie, d’éveil, d’éducation et de soins…L’association ne parlera désormais plus d’enfants encéphalopathes ou grabataires… le handicap est, bien sûr, pris en considération mais la qualité de vie des enfants, des adolescents et des adultes avec leurs familles est privilégiée.

Rapidement, le directeur de l’établissement encouragé par Nicole CARRETTE, réalisera une première extension pour que 26 enfants puissent être suivis et accompagnés dans cette structure réglementée par les annexes XXIV ter, garantissant une prise en charge spécifique de l’enfant polyhandicapé qui associe à l’offre de soins, le développement de la communication avec la personne handicapée, sa famille et les professionnels.

1990, le Professeur Alexandre MINKOWSKI devient président d’Honneur, le Vice-Président Monsieur Jean-Pierre WARLOP lui succède et poursuit l’action et la modernisation de l’association.

Le siège social se structure, l’association fait l’acquisition du site des MESNULS, aidée de ses nombreux donateurs sans lesquels les extensions et créations n’auraient pas été possible…

Le Placement Familial et l’E.M.P quitte Saint-Rémy les Chevreuse et s’installent sur le nouveau site sous la direction déjà ancienne de Madame Michèle AUMASSON-ERAGNE qui engage les établissements du site vers une prise en charge spécifique pour chacun des services. L’externat s’ouvre à des familles en quête de réelles places en externat qui ne sont plus désormais réservées aux enfants du Placement Familial… la route est tracée … la place des familles est renforcée… la volonté associative accélère cette démarche : les établissements des MESNULS iront vers des projets institutionnels et des équipes distincts qui élaboreront des projets personnalisés pour chaque enfant en lien avec leurs parents.

Aujourd’hui, en 2017, la Direction Générale a confiée à Madame Estelle GOUDON, la direction de ces services des Yvelines. Elle a pour mission d’assurer la gestion du site des Mesnuls en attachant une attention particulière à la préserver les liens familiaux en offrant, simultanément,  l’accompagnement éducatif dont ces jeunes et adultes ont besoin.

Aux Molières, cette volonté est plus marquée encore par les changements importants… Les directions de la Pouponnière et de l’I.M.E. fusionnent. Il s’agit de restructurer en profondeur, de préparer l’avenir. Plus de Pouponnière, plus d’Internat Médico-Educatif, mais un seul Etablissement pour Enfants Polyhandicapés (E.E.P.) au sein duquel les familles pourront confier leur enfant dans un accueil en internat mais où l’externat devient également possible…

C’est l’ouverture, la possibilité aux parents de rester parents, de ne pas être séparés de leur enfant si tel n’est pas le besoin ressenti…

1994, avec le départ de Nicole CARRETTE, Gérard COURTOIS se voit confier simultanément à la direction des établissements des Molières, la Direction Générale de l’association par le président WARLOP. Sa mission est de finaliser la restructuration de l’I.M.E.-Pouponnière qu’il a engagé pour concrétiser l’ouverture de l’Etablissement pour Enfants Polyhandicapés et de mener à bien les autres projets.

1997, c’est fait ; le Conseil d’Administration l’autorise à confier la direction de l’E.E.P. à un collaborateur. Il peut alors avec le Conseil se consacrer à l’ouverture d’un Service de Soins et d’Aide à Domicile pour dix jeunes enfants polyhandicapés.

Simultanément, le président, Monsieur Jean-Pierre WARLOP, le Conseil d’Administration et le Directeur Général travaillent à l’ouverture d’une Maison d’Accueil Spécialisé. La Municipalité des Molières et le Maire, Monsieur GUILLEMIN s’efforcent d’assurer à l’association une implantation durable de son siège social.

L’ancienne école des MOLIERES devient propriété de l’association, le siège s’y installe avec un Service de Soins et d’Aide à Domicile (S.S.A.D.) qui ouvre en mai 1999.

En 2000, après une longue année de travaux, l’association réalise enfin un projet qui marquera l’histoire de l’association. Le Président Jean-Pierre WARLOP, sous le patronage de Monsieur le Député Pierre-André WILTZER, (devenu ministre du président CHIRAC), mais à cette époque, et en présence du Directeur de la D.D.A.S.S. de l’Essonne, inaugure l’ouverture de son premier établissement d’Accueil pour personnes adultes polyhandicapées : la Maison d’Accueil Spécialisé des Molières (M.A.S.) des Tout-Petits devenus grands…. Gérard COURTOIS est autorisé à recruter Monsieur Guy SEGAL pour diriger ce nouvel Établissement qui accueille 44 résidents adultes polyhandicapés. Aujourd’hui, la Maison d’Accueil est dirigée par Madame Mary Mc GUINESS.

En 2001, Monsieur Alain OLESKER, papa d’un résident de la M.A.S. devient le Président de l’Association. Sa profession de foi est de poursuivre l’action menée par ses prédécesseurs, de soutenir le Directeur Général pour l’engagement de l’association dans la défense des droits des personnes handicapées.

L’association participe alors à l’action pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. L’association adhère au Groupe Polyhandicap France (G.P.F.), Gérard COURTOIS en devient le Secrétaire Général et siège au Comité d’Entente des Associations Représentatives,… Les TOUT-PETITS participent à divers groupe de travail, colloques, de l’A.P.-H.P., Comité Julia KRISTEVA, aux premiers États Généraux du Handicap, aux Groupes de travail du Conseil National du Handicap, au Groupe Éthique du G.P.France, animé par Emmanuel HIRSCH,….

Simultanément, le Président Alain OLESKER s’attache à ce que soit poursuivie la politique de développement des établissements et services trop de familles restent sans solution adaptée … Aussi, il souhaite que l’association reste fidèle aux pionniers des défenseurs des plus démunis.

En 2004, le décès du Professeur Alexandre MINKOWSKI l’attriste profondément. Aussi encourage t-il la Direction Générale à faire appel en janvier 2006 à Madame le Docteur Elisabeth ZUCMAN pour lui succéder à la présidence d’Honneur.

Dans cette même période, le Conseil d’Administration s’attache à développer les établissements et services existants d’abord l’Externat Médico-Pédagogique des Mesnuls se voit autorisé à une extension de 20 à 26 places en 2004-2005.

Puis en 2005-2006, le Service de Soins et d’Aide à Domicile étend également sa capacité d’accueil de 10 à 17 places soit une vingtaine d’enfants suivi avec les prises en charges à temps partiels.

L’année 2008 permet d’agrandir architecturalement le S.S.A.D. et le réaménagement du siège social. Merci aux donateurs qui ont participé à cette adaptation qui améliorera encore l’accueil des nouvelles familles qui sollicitent l’accompagnement du service de soins.

Les années 2011 et 2012 correspondent au temps nécessaire à la construction de la nouvelle M.A.S.,  au chantier des Mesnuls pour une ouverture de l’établissement début 2013.

Ces années ont permis de préparer :

-  l’extension du S.S.A.D des Molières,

-  le dépôt du projet de création d’un Service d’Éducation Spécialisé et de Soins à Domicile à Paris pour enfants épileptiques et ou polyhandicapés à Paris et de son autorisation pour une ouverture en 2013,

-  de la révision de l’agrément de l’E.E.P.. Celui-ci va permettre de recevoir, accueillir, suivre et accompagner cinq jeunes polyhandicapés nécessitants des soins médicaux plus soutenus qui peuvent quitter le milieu hospitalier pour retrouver un lieu de vie améliorant leur quotidien.

En 2013, l’Association les TOUT-PETITS, a ouvert la M.A.S des Mesnuls aux résidents le 2 janvier 2013 et organisé une inauguration le 25 octobre 2013 en présence de Jean-François CHOSSY, Membre Honoraire de l’Assemblée Nationale, Rapporteur de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

2013, c’est aussi, la concrétisation de l’extension du Service de Soins et d’Aide à Domicile des Molières et la nomination par le Directeur Général, Gérard COURTOIS, qui dirigeait jusqu’alors le Service d’une Directrice attitrée qui aujourd’hui  est assurée Madame Hélène SCHOBERT à la direction du S.S.A.D..

2014, C’est la concrétisation du projet de création d’un Service d’Education Spécialisée, de Soins et d’Aide à Domicile à Paris – S.E.S.S.A.D. pour accompagner et suivre 30 enfants épileptiques, polyhandicapés ou atteints d’un handicap rare. Les travaux d’aménagement des locaux ont été réalisés durant l’année 2013. Madame Nadège CHOPLAIN, Directrice du service a été recrutée fin 2013 et a ouvert le service le 20 janvier 2014.

L’inauguration du service rue Borrego à Paris XX°, le 17 décembre 2014 par Madame le Docteur Elisabeth ZUCMAN,notre Présidente d’Honneur aux côtés de M. Alain OLESKER, Président des Tout-Petits et de Madame le Docteur Françoise SALEFRANQUE, d’Epilepsie France/SAAD désormais administrateur des Tout-Petits s’est tenue en présence de Jean-François CHOSSY, Membre Honoraire de l’Assemblée Nationale, Rapporteur de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

En 2015, Gérard COURTOIS met en place une direction unique sur le site des MESNULS. Aujourd’hui, en 2017, Madame Estelle GOUDON en assure la direction secondée par Monsieur Aurélien GEOFFROY.

En 2016, l’association prépare de grands projets. Elle autorise le Directeur Général, Gérard COURTOIS, à faire l’acquisition de nouveaux locaux sur Paris juxtaposés au S.E.S.S.A.D. de Paris. Ces locaux constituent une réserve foncière pour la réalisation de nouveaux projets plus de 900 m² sont en attente d’un projet adapté qui se concrétiserait sur cet espace.

Simultanément, dans les locaux du S.E.S.S..A.D., un Institut Médico-Educatif – I.M.E. de Paris est ouvert, 9 nouvelles places vont permettre à des enfants atteints d’un grave, d’un handicap rare de bénéficier d’un accompagnement quotidien en externat. La Directrice Madame Nadège CHOPLAIN, pour assumer la direction conjointe de cet I.M.E. avec le S.E.S.S.A.D. à être secondée par un Chef de Service.

C’est la même année que l’association acquiert un terrain de 744 m², adjacent au siège social aux Molières. Le Conseil  autorise la construction d’un nouveau bâtiment pour le S.S.A.D. et prévoit une extension. Le chantier commence en septembre 2016, la réception est prévue dans un an.

A l’E.E.P. et au S.S.A.D. des Molières un enseignant supplémentaire est mis à disposition par l’éducation Nationale, portant l’ensemble des postes attribués à 2,5 E.T.P. .

En 2017, l’association, accélère ses grandes opérations. Simultanément au chantier en cours, le directeur Général est autorisé à faire l’acquisition d’un espace complémentaire en prévision de projets parisiens. A nouveau, rue de Borrégo, sur Paris, au dessus du S.E.S.S.A.D. et de l’I.M.E.,  308 M² supplémentaires sont mis en réserve pour un projet parisien plus important.

Dans le même temps, pour éviter les charges, en attente, de la réalisation d’un projet, la direction générale met un place un partenariat avec la M.J.C. voisine qui occupe les locaux.

Au S.E.S.S.A.D. et à l’I.M.E de Paris, un enseignant spécialisé est mis à disposition par l’Education Nationale pourtant l’ensemble des postes ainsi attribués à 3,5 E.T.P..

Fin 2017, Gérard COURTOIS, met en place une direction commune à la tête de l’E.E.P. et de la M.A.S. des Molières qui est assurée par Madame Mary Mc GUINNESS qui dirigeait la M.A.S. des Molières depuis plus de 3 ans.

Monsieur Jean-Pierre WARLOP, Président de 1990 à 2001, Monsieur Alain OLESKER, Président de 2001 à 2017, Monsieur Thierry LORIN, Président élu le 8 juin 2017.

L’Association mesure le chemin parcouru ces trente dernières années, sous les trois présidences qui se sont succédées sous la direction générale de Gérard COURTOIS. Elle décide alors de préparer une transition. Elle autorise le Directeur Général à se faire seconder d’un adjoint, Monsieur Sébastien LEGOFF. Celui-ci prend ses fonctions en mai 2017. En juin, le président Alain OLESKER, après 16 années de présidence, passe le relai à son Trésorier Adjoint Thierry LORIN qui devient le quatrième président de l’Association, en juin 2017.

Aujourd’hui, l’association, c’est neuf budgets sous contrôle de l’Agence Régionale de Santé Ile de France, A.R.S., et ses Délégations Territoriales de l’Essonne, des Yvelines et de Paris (anciennement D.D.A.S.S.) :

-  Un Siège Social – F.D.S. – Direction Générale

-  Un Service de Soins et d’Aide à Domicile – S.S.A.D. des Molières

-  un Service d’Éducation Spécialisée, de Soins et d’Aide à Domicile – S.E.S.S.A.D. de Paris

-  un Institut Médico-Educatif – I.M.E. de Paris

-  Un Établissement pour Enfants Polyhandicapés – E.E.P.

-  Une Maison d’Accueil Spécialisé aux Molières – M.A.S. de l’Essonne

-  Une Maison d’Accueil Spécialisé aux Mesnuls – M.A.S. des Yvelines

-  Un Externat Médico-Pédagogique – E.M.P.

-  Un Centre d’Accueil Familial Spécialisé – C.A.F.S.

L’association, c’est également, un Conseil d’Administration, présidé par Monsieur Thierry LORIN, doté d’une Direction Générale, assurée par Gérard COURTOIS, sous le patronage de Madame le Docteur Élisabeth ZUCMAN, présidente d’Honneur.

L’Association « Les Tout-Petits » développe des projets nouveaux au service des enfants, des adolescents et des adultes handicapés, polyhandicapés mais aussi de leurs familles et de tous leurs aidants familiaux.

Ils sont à découvrir sous la rubrique « PROJETS » … Ils se concrétiseront par la volonté des Membres de l’Association, le dynamisme des équipes, le soutien des bénévoles sans oublier la fidélité des nombreux donateurs qui nous ont permis de réaliser ce que nous sommes…

Allez, poursuivez votre visite … Cliquez sur les autres rubriques …