Une direction commune pour l’E.E.A.P. et la M.A.S. des Molières, 1er décembre 2017

Ce vendredi 1er décembre, le Président LORIN, Gérard COURTOIS, le Directeur Général et Sébastien LEGOFF ont rencontrés les personnels de la Maison d’Accueil Spécialisé des Molières et les familles et personnels de l’E.E.A.P.

Leur déplacement était nécessaire. La veille au soir Le Conseil d’Administration qui s’était réuni en séance ordinaire, a reçu sur proposition du Directeur Général et invitation du Président, Madame Mary Mc GUINNESS, directrice de la M.A.S. des Molières. Cette dernière a accepté la direction simultanée de la Maison d’Accueil et de l’E.E.A.P. situés également aux Molières.

Le souci était de rassurer les équipes de la M.A.S. que leur directrice ne les abandonne pas. Au contraire. Il a été soulignée, l’action encore inachevée qu’il fallait poursuivre.

Mary Mc GUINESS souhaite favoriser entre les deux établissements la rencontre, le partage des richesses et des ressources des deux importantes structures de l’Essonne. L’apport de l’énergie de l’E.E.A.P. rendra plus dynamique encore la guidance qu’elle a déjà su offrir.

Les valeurs de l’Association me portent, dit-elle, le travail rapproché avec la direction générale me soutient et m’accompagne. Bien sûr que « j’appréhende » car les enfants et adultes sont de faits plus nombreux à connaître autant que les familles … quant aux équipes, aux professionnels, leur nombre doublent ! Mais « cette part de ma mission est celle que je sais le mieux faire ».

Sachant qu’elle sera aidée, soutenue, qu’un adjoint lui sera accordé pour la seconder dans sa tâche, elle se montre confiante, elle sait pouvoir s’appuyer sur la direction générale, elle en a l’expérience et elle se réjouit de pouvoir avancer dans la voie tracée par l’Association.

A l’E.E.A.P., l’échange a été comme à la M.A.S., de proximité et la nouvelle bien accueillie. Plusieurs familles ont pu se libérer pour cette rencontre et leurs questions ont été nombreuses. A toutes les questions des réponses ont été apportées et le directeur général s’est assuré que les personnels puissent questionner librement leurs ressentis après cette attente et la vacance imposée à la tête de l’établissement.

La présidence et la direction générale après cette présentation, après les questions réponses et les témoignages des uns et des autres, parents, personnels, présidente du Conseil à la vie sociale, ont quittés l’E.E.A.P.. Le souhait était de laisser la nouvelle directrice en possibilité de faire connaissance, de rencontrer et d’échanger avec tous librement : une relation de confiance s’est exprimée fortement.

La directrice au terme de sa journée, n’a pas hésité à contacter la direction générale pour dire sa satisfaction à s’engager dans ce nouveau projet ou la mutualisation fera découvrir des possibilités, des moyens nouveaux. Le temps passé seule, avec les cadres présents a été fort, elle a bien perçu l’attachement à l’E.E.A.P. et donc un investissement sincère pour un service à l’épanouissement de tous.

Cette journée du 1er décembre restera marquée dans l’histoire de l’association. Les valeurs de l’Association ont été rappelées et l’attention de chacun, à la M.A.S. à l’E.E.A.P. pour garantir une recherche constante du mieux vivre malgré le polyhandicap. L’objectif est pour la personne elle-même, pour la famille qui l’entoure de son amour, de sa protection, de sa bienveillance mais aussi pour les aidants professionnels qui au jour le jour, ont besoin de la juste dynamique voire même de la dose nécessaire de spontanéité pour offrir le maximum de leurs compétences, de leur savoir-faire, de leur attention, tout ce qui fait deux des professionnels engagés.

Le projet individualisé doit avoir la place centrale à l’E.E.A.P., à la M.A.S., pour assurer une adaptabilité propre à chacun, au plus près de besoins, au cas par cas évidemment afin d’assurer une continuité durable et sécurisante qui fait appel à un professionnalisme entretenu par la formation, l’analyse des pratiques, les évaluations et la démocratie médico-sociale avec notamment le Conseil à la vie Sociale.