Les foulées cachanaises du 27 mai 2018

C’est sous un grand soleil que Ryan et Moctar du S.E.S.S.A.D de Paris ont pris le départ des 10 km des foulées cachanaises dimanche 27 mai. Tout au long du parcours ils nous ont encouragé, leurs visages illuminés à chaque kilomètre parcouru témoignaient du bonheur de partager ensemble un évènement sportif. Cette course n’aurait pu se faire sans la générosité et la sincérité du club d’athlétisme COSMA 94 dont la vingtaine de bénévoles ont poussé, tiré, et chanté autour de nos deux joellettes. Un grand Merci aux sportifs du Club de Nambudo aussi présents. C’est donc tous ensemble que nous avons franchi la ligne d’arrivée et c’est Madame le Maire de Cachan qui a remis à nos deux coureurs une médaille bien méritée et qui se partage avec tous le soutien et l’engament des personnes présentes avec nous ce dimanche matin. Cliquez ici pour voir d’autres photos !!! 

14 février 2018 : Carnaval aux Tout-Petits à Paris

Le 14 février dernier, déguisements, maquillages, musiques, décorations étaient là pour colorer cette journée de fête. Le déjeuner et le goûter étaient offerts par l’association Abracada-Rêves ainsi qu’une très jolie attention portée à chaque enfant : celle d’offrir le jouet d’un oiseau qui chante, présent très apprécié des enfants et de leurs parents !

Un moment musical autour de comptines et quelques danses a également rassemblés enfants, parents, grands-parents,fratrie et professionnels.

Faisons que ces instants se renouvellent encore pour égayer nos cœurs et nos esprits !

A bientôt donc…Nadège CHOPLAIN

 

Ethique « Comment rendre l’enfant acteur de son projet ? »

Réunion du réseau régional de réflexion éthique
« situations de handicap » : Comment rendre l’enfant acteur de son projet ?


Quand l’enfant devient-il l’interlocuteur des équipes ? Quand est-il l’instigateur, le pilote, le décideur de son projet ? A quel moment accepte-t-on de le sortir du système qui s’est construit autour de lui ?

Par définition, et par la réglementation qui entoure son statut, l’enfant est vulnérable. Mais la situation de handicap le vulnérabilise encore plus, lui et son entourage. Quelle place donner à chacun des membres de la famille pour que l’enfant ne soit pas dans l’ombre des désirs de ses parents pour lui ? Comment peut-il dire non, dire qu’il n’est pas d’accord avec ce qui se joue pour lui et qui doit se jouer avec lui ?

>> S’inscrire ici (entrée gratuite) <<

Jeudi 8 février 2018, SESSAD « Les Tout-Petits »
25 Rue du Borrégo 75020 Paris

14h : Introduction par l’équipe de l’Espace éthique
14h10 : Présentation de l’association « Les Tout-petits » par Mr Sébastien Legoff, directeur général adjoint
14h20 : Présentation de l’établissement par Mme Nadège Choplain, directrice
14h30 : Présentation de la thématique « comment rendre l’enfant acteur de son projet? » :
Témoignages de l’équipe pluridisciplinaire accompagnée par Mme Nadège Choplain et Mr Julien Meseguer, chef de service
Témoignages de Mme Glad, Mr de Maintenant et Mme Aït Mesaoud, parents
Débats avec la salle
16h : Intervention de Mme Elisabeth ZUCMAN (groupe polyhandicap France)

Paroles de Parents SESSAD/IME

Le groupe « Paroles de parents » est né du besoin exprimé par des mamans et des papas d’enfants accompagnés par l’établissement parisien, IME et SESSAD, de l’association Les Tout-Petits.

Au cours de nos échanges avec les parents, il n’est pas rare d’entendre des parents nous dire « j’aimerai rencontrer d’autres parents », « connaissez-vous d’autres parents d’enfants présentant les mêmes troubles que mon enfant », « je me sens isolé, les autres parents [ceux qui n’ont pas d’enfants handicapés] ne peuvent pas comprendre, ils ne vivent pas les mêmes choses », etc.

Ce groupe créé depuis plus d’un an est là pour soutenir la rencontre, l’échange et la transmission d’information entre parents. Il vise à libérer des angoisses, des souffrances mais également à partager des moments de joies et de satisfactions à être parent d’enfant « extra-ordinaire ». Cliquez-ici pour le lire le témoignage de Madame VIOT, maman de Rose, qui a déjà participé à ces groupes!

Dans ce groupe, il est question de vie bousculée, bouleversée, reconsidérée par la maladie et le handicap. Les expériences, les avis, les sentiments des parents se croisent, divergent, se rejoignent dans un climat respectueux et bienveillant. Les histoires partagées, écoutées se racontent lors du groupe et continuent à traverser les esprits sur le chemin du retour et bien plus tard encore…

Nous nous rencontrons dans un café 4 à 5 fois dans l’année afin d’ouvrir la réflexion vers un lieu de vie commun et ordinaire. La confidentialité reste préservée. La psychologue et la directrice animent, accueillent, accompagnent ce groupe. C’est la psychologue qui présente en début de groupe le thème préalablement choisi par les parents afin d’ouvrir la réflexion et les échanges. Durant ce groupe, est proposé l’accueil des enfants par des membres de l’équipe dans le même lieu afin de faciliter la présence des parents.

Tous les parents sont invités à participer à ces temps de rencontre et d’échanges ! Rejoignez-vous et noter dès à présent les prochains rendez-vous  au Super Café, 6 rue de Fontarabie 75020, les :
– Mardi 30 janvier 2018 de 18h à 19h30
– Mardi 27 mars 2018 de 18h à 19h30
– Mardi 29 mai 2018 de 18h à 19h30

Pour des questions d’organisation, merci de nous informer de votre présence et de celle éventuelle de votre enfant au plus tard une semaine avant les dates.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voeux 2018 aux Etablissements et Services, aux Familles, équipes, adhérents et donateurs

Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Chers Parents, Chers Adhérents,
Chers Membres de nos Équipes,

Voici 30 ans exactement, jour pour jour que je me rends tous les jours à l’association. C’est donc avec une émotion particulière que je m’adresse à vous, aujourd’hui. C’est un anniversaire qui se cumule chaque année à ma correspondance avec vous pour vous présenter mes vœux les plus sincères. Pour 2018, ils ne dérogeront pas à ceux de l’an dernier dans leur forme assez traditionnelle qui tente de revenir sur quelques moments forts de l’année écoulée et annoncent les grands moments déjà connus pour l’année à venir.

Mais, en ce qui me concerne, cette lettre que je vous adresse à tous, je la souhaiterais la plus personnalisée possible. Elle vient annoncer que je quitte mon poste de directeur général, le 28 février prochain. Elle vient vous dire que je passe la main, à mon Adjoint, Monsieur Sébastien LEGOFF, après une période de transition très remplie mais aussi, pleinement agréable. Le temps est venu pour moi de prendre ce qu’on appelle sa retraite et, parait-il, d’avoir un emploi du temps plus chargé !

Je ne serai plus l’interlocuteur que vous pouviez trouver si vous souhaitiez m’interpeler. Je ne serai plus ce directeur privilégié qui tentait de vous répondre, de vous rassurer, de vous renseigner ou de vous éclairer ou expliquer, … au mieux de ce qu’il m’était, j’espère, donné de faire.

Que vous soyez une famille de l’association ou une famille d’ailleurs, en quête d’une information. Que vous soyez le parent, le frère, la sœur, un des grands-parents d’une personne handicapée.
Que vous soyez un représentant d’une administration, d’une collectivité.
Que vous soyez un bénévole offrant du temps aux Tout-Petits ou à une autre association amie.
Que vous soyez une ou un professionnel des Tout-Petits ou d’une autre association rencontrée dans nos partenariats, les colloques, nos tables rondes, nos manifestations diverses.
Que vous soyez une personne handicapée de l’Association ou une personne handicapée qui a croisé un bref ou long temps, ma route aux Tout-Petits.

Tous, je vous salue avec une réelle considération et, je l’avoue volontiers, avec une sincère affection.

Vous avez, accompagné et rempli ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Ma femme, Christine et mes enfants, Adrien et Baptiste, ne me contrediront pas sur ce point. Vous comptiez pour moi, tous individuellement. Pour cela, j’aurais aimé personnaliser ces vœux en évoquant un souvenir précis avec chacun d’entre vous. C’est bien impossible, je le garderai donc, en moi, in petto.

Cette lettre ne peut décrire ce que je ressens. J’emporte tout ce que vous vous souvenez de nos rencontres, de nos échanges. J’espère que tout ce que j’ai pu faire, dire, affirmer, suggérer, conseiller, décider, organiser, mettre en œuvre… n’aura jamais fait le moindre tort durable à quiconque. J’espère de tout mon être, que tout ce que j’ai pu imposer de difficile, par ma fonction, aura été, pour tous ceux qui y ont été confrontés, une opportunité pour rebondir et se réaliser mieux encore.

Cette lettre ne peut pas aller vers tous ceux qui ne sont plus là, qui ont pris une autre route, la leur. Elle ne peut aller à la rencontre de tous ceux qui nous ont quittés.

Je pense à des enfants, à des jeunes et des adultes de nos établissements ; à des personnes handicapées des associations amies, à des parents et des familles qui nous ont quittés également ou qui se sont éloignés en espérant commencer autre chose. Oui, je pense à ces familles qui ont continué, plus fortes de ce qu’elles avaient vécu pour entreprendre ou construire, pour s’engager ou se libérer, pour cheminer seules, avec les autres, avec d’autres.

Je pense à tous les professionnels, aux équipes, aux étudiants, aux salariées, à ce qu’ils étaient, ce qu’ils cherchaient et à ce qu’ils sont devenus. A celles et ceux qui nous ont quittés, pour un ailleurs ou pour l’éternité ; au trouble laissé, mais surtout, au souvenir d’une relation forte qui a forgé mon regard et mon être.

Cette lettre va manquer de nombreux destinataires auxquels j’aurais voulu pourtant qu’elle parvienne, pour dire : « je ne t’ai pas oublié, je ne vous ai pas oublié ». Cette lettre veut dire à tous que ce que vous m’avez dit, ce que vous m’avez montré, n’a pas été inutile, ni vain mais a bien contribué à construire dans la nuance et le détail, les objectifs vers lesquels nous nous dirigeons toujours, ensemble ou séparément.

Cette lettre ne dira pas tout. Mais elle affirme que rien n’a servi à rien, que tout peut être une ressource et devenir le capital de notre Espérance à partir duquel des projets peuvent rassembler. C’est dire que la rencontre demeure, se poursuit, et que l’essentiel se trouve bien dans les valeurs que chacun se donne.

Nous, nous en avions de communes :

Celles des Tout-Petits qui ont montré leur force dans la précocité de son action ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur présence dans la proximité de ses rencontres ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur finesse dans l’adaptabilité des réponses recherchées ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leurs fondamentaux dans la qualité de l’accompagnement ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur souci dans la continuité des approches individualisées ;
Celles des Tout-Petits qui ont montré leur respect pour la dignité qui témoigne de l’appartenance à la communauté humaine quelle que soit la différence ou la fragilité des corps et des êtres.

Je ne pouvais vous souhaiter une bonne année 2018, sans rappeler ce qui nous caractérise, ce que nous avons appris de notre expérience et de celles des autres. L’an dernier, j’écrivais, « l’association les Tout-Petits, dans l’univers associatif, poursuit sa trajectoire. Elle brille par son utilité, son originalité, ses spécificités et sa diversité ». Je pressens, mieux encore, je sais, que le Président Thierry LORIN, avec Monsieur LEGOFF entretiendront la flamme, intensifieront son rayonnement.

En 2018, l’année commencera pour nous, par un signe encourageant : l’inauguration des nouveaux locaux du Service de Soins et d’Aide à Domicile des Molières. Cette manifestation est prévue sous le parrainage de Madame Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargée des personnes handicapées. L’Agence Régionale de Santé sera éminemment représentée. Je suis chargé par le Président Thierry LORIN de vous y inviter tous. Nous comptons sur votre présence pour témoigner à ceux qui ne pourront pas se libérer, qui devront rester auprès des enfants, des jeunes et des adultes et résidents de nos établissements et services, que notre vitalité est maximale.

En 2018, l’année se poursuivra par la poursuite de nos engagements au sein des :

  • Comités d’Entente des Associations Représentatives des Personnes Handicapées, Interministériel du Handicap, National Consultatif des Personnes handicapées, du Collectif Polyhandicap, des Commissions des Droits et de l’Autonomie de Paris, des Yvelines et de l’Essonne.
  • Partenariats avec le Groupe Polyhandicap France, le CLAPEAHA, CHEMEA, ses matinales et son Jumbo Run annuel.
  • Contributions de l’Association aux Ateliers « Ethique » du G.P.F., sous la direction d’Emmanuel HIRSCH et de notre Présidente d’Honneur Elisabeth ZUCMAN.
  • Participations aux journées annuelles polyhandicap du Comité Scientifique de l’A.P.-H.P. et du G.P.F. à l’U.N.E.S.C.O., au sein du Conseil d’Etudes Recherches et Evaluation du CESAP, et au Haut Comité pédagogique et scientifique de l’A.P.A.J.H.
  • Tables Rondes des Tout-Petits devenues annuelles depuis les 50 de l’association…
  • Epreuves sportives lors de notre Journée du Sport qui en juin prochain fera se rencontrer pour la septième année consécutive, tous nos établissements, nos équipes, nos bénévoles et les associations partenaires.

En 2018, nos bénévoles, seront à nouveaux sollicités par nos participations aux manifestations locales, courses diverses dans l’Essonne, les Yvelines et le Val de Marne – lors des Foulées Cachanaises (où nous sommes déjà inscrits) ; aux baptêmes de l’air en hélicoptère, en montgolfière ; aux vernissages et expositions régulières d’œuvres réalisées par nos artistes et les artistes locaux…

En 2018, nos donateurs, nous aideront à concrétiser nos projets, nos extensions, les aménagements de nos locaux en lien aux appels à projets auxquels nous répondons et pour lesquels le financement de la part associative ne serait pas possible sans eux.

Vous le constatez, beaucoup est déjà engagé. La continuité associative est au rendez-vous de l’année nouvelle. La mutualisation associative est en place dans les Yvelines, elle s’engage dans l’Essonne. La démocratie sanitaire et médico-sociale est implantée dans tous les établissements. Elle se renforce dans les services de soins et d’aides à Domicile et au Centre d’Accueil Familial Spécialisé. La place des familles est centrale, déterminante. L’expertise parentale doit être reconnue partout. La considération qui doit lui être réservée notamment au sein des Conseils à la Vie Sociale, fait partie du professionnalisme des équipes qui s’engagent dans l’analyse des pratiques et se préparent aux évaluations internes puis externes à renouveler. La mise en place des Contrats d’Objectifs et Moyens (C.P.O.M.) qui révolutionnent la gestion du secteur par un ajustement des dépenses aux recettes lors d’une élaboration budgétaire quinquennale est ainsi programmée sur ces bases affichées.

Chaque année, en vous adressant mes vœux, je vous invite à répondre à l’enquête associative dont les résultats vous sont traditionnellement donnés à l’Assemblée Générale. Voilà une dizaine d’années qu’elle mesure l’évolution des résultats et s’enrichit de nouveaux indicateurs. Une stabilité demeure : un tiers d’entre vous s’applique à répondre. Si en 2018, vous répondiez tous ? Une participation totale serait vraiment un encouragement.

Depuis plusieurs années, la mise en place d’autres questionnaires propres aux accompagnements spécifiques par établissements et services est souhaitée, demandée, attendue. Il s’agit de s’assurer que la démocratie médico-sociale que j’ai évoquée, soit réelle aux Tout-Petits. Elle doit s’envisager auprès des familles mais aussi auprès des enfants, des adolescents et des adultes que vous nous confiés. Ce n’est pas toujours simple à rendre accessible aux enfants, résidents mais cela n’en reste pas moins un devoir à mettre en œuvre par respect et considération.

Chers Parents, Chers Membres de l’Association, il faut répondre à cette enquête annuelle, réclamer dans les C.V.S., l’élaboration de questionnaires nouveaux, de satisfaction, participation, … Il s’agit de mesurer l’évolution des réponses, de préparer l’avenir, tenir compte des observations et suggestions de tous.

Plus que jamais, vous êtes invités à adhérer à l’Association « Les Tout-Petits », à vous exprimer dans notre enquête annuelle. Renseignez-vous, utilisez les outils mis à votre disposition, faites vivre et développer nos tentatives de rapprochement. Pour une plus large entre-aide, une mobilisation plus efficace, faites-nous connaitre. Réclamez nos journaux de services ou d’établissements. Consultez notre site internet : http://www.association-les-tout-petits.org/, partagez les insertions de notre page Facebook : https://www.facebook.com/lestoutpetits et relayez nos informations en vous rendant sur Twitter https://twitter.com/lestoutpetits91

Je rappelle aux familles qui n’ont pas encore ressenti le besoin d’adhérer mais qui envisagent de le faire, qu’il n’y a pas de démarche particulière à suivre. Seul, le paiement d’une cotisation de 25 € valide l’adhésion individuelle pour toute l’année 2018. Elle permet aussi de participer à l’Assemblée Générale, de vous informer des projets et de l’action de l’Association, de désigner les membres du Conseil d’Administration. La loi de finances nous autorise à délivrer des reçus pour permettre une déduction de votre impôt sur les revenus de 66% du don ou de la cotisation. Le saviez-vous ? Cette possibilité qualifiée par certains de « niche fiscale », demeure une aide fondamentale. Si vous voulez être adhérents, je vous remercie de répondre à cet appel en agissant.

Avant de conclure, permettez-moi de revenir quelques instants, sur le début de mon courrier. Je vous informais que le 28 février 2018, je quitterai mes fonctions de Directeur Général. Après ces trois décennies aux côtés des enfants, adolescents, adultes et des familles que nous accompagnons ; auprès des directions, des équipes, je ne me vois pas partir sans dire au revoir. J’ai donc demandé au Président LORIN, la permission d’organiser une soirée festive où vous êtes tous cordialement invités.

Si vous le souhaitez, si vous êtes disponibles, je serais heureux de vous voir répondre à mon invitation. Le Maire des Molières, Yvan LUBRANESKI, a accepté, à ma demande, de mettre la salle du Paradou à disposition et d’animer la soirée qui pourra être dansante si l’envie vous prenait de chanter ou danser comme nous l’avions fait lors des 50 ans de l’Association. D’ores et déjà, je remercie, très sincèrement, Monsieur LUBRANESKI, pour sa gentillesse, la sympathie qu’il me témoigne par sa générosité, le temps et l’énergie qu’il offre.

A cette soirée, je souhaiterais que tous s’amusent. Je vous attendrai, le vendredi 2 février à partir de 18 heures 30 à la salle du Paradou aux Molières. Un buffet vous permettra de repartir restaurés.

Je présente mes meilleurs vœux à toutes les personnes handicapées de nos établissements et services, à toutes les familles que nous accompagnons, à toutes nos équipes et aux personnes qui leur sont chères. Je souhaite une heureuse année à tous les amis des Tout-Petits, à tous ses donateurs et à tous ses partenaires. Le Président, M. Thierry LORIN, la Présidente d’Honneur, Mme le Docteur Elisabeth ZUCMAN, le Conseil d’Administration et tous ceux qui la constituent se joignent à moi pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018.

Soyez assurés, Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur, de tout mon dévouement à la cause des enfants, des adolescents et des adultes handicapés de l’Association envers lesquels nous nous sommes tous engagés.

Gérard COURTOIS – Directeur Général

 

Notre Fondatrice, Mme Denise CARRETTE nous a quittés, ce 29 novembre 2017 dans sa 99° année

Madame Denise CARRETTE, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Fondatrice de l’Association Les TOUT-PETITS, est décédée, ce 29 novembre 2017, au cours de sa 99ème année.

C’est à ses enfants, à toute sa famille, aujourd’hui, dans l’épreuve de la séparation que nous adressons nos sincères condoléances.

C’est à elle que nous adressons notre gratitude pour son œuvre initiée avant tous les autres et qui nous permet de nous réclamer des Tout-Petits.

A l’occasion des 50 ans de l’association, reconnue en 1965, après que « la maison des TOUT-PETITS », ait déjà huit ans d’existence, elle nous recommanda à la vigilance.

Plus je continue à vieillir, me disait-elle, plus il m’est fréquent de penser à l’association, aux enfants, à toutes « ces familles » …, à ce que les Tout-Petits sont devenus.

Son message pour l’anniversaire que nous voulions fêter, ne se résumait pas en dix, cinq ou deux attentions essentielles mais en une seule.

La seule qui à ses yeux, aujourd’hui, a de l’importance, est « préserver la dignité ».

Aucune absence d’autonomie, aucune perte de celle-ci, ne doit exclure quiconque de la communauté humanité. La vulnérabilité des enfants, de leurs parents, des accompagnants professionnels est telle que le handicap peut déconcerter, épuiser, amener au pire. Nos enfants, nos adultes sont les plus fragiles parmi les plus fragiles et tout leur environnement humain qu’il soit constitué d’aidants familiaux ou d’aidants professionnels, est lui aussi fragilisé.

Protégeons la dignité, préservons là, c’est le dernier souhait qu’elle me confia pour l’association. Le handicap le plus lourd me renvoyait-elle en voulant absolument me raccompagner jusqu’à la porte de la résidence où elle séjournait ; le handicap le plus lourd, le plus contraignant n’est pas une atteinte à la dignité, c’est le regard des autres voire notre propre regard sur nous-mêmes ou sur notre prochain qui peut la mettre en danger.

Madame la Fondatrice, Madame Denise CARRETTE vraiment vous êtes, avez été et resterez dans nos mémoires une femme hors du commun.

Gérard COURTOIS – Directeur Général des Tout-Petits

6° Fete Sportive 1-2-3 Sportez !

Le samedi 17 juin 2017 au Stade Vincent Coupet de Limours (91470), l’association les « Tout-Petits » organise sa nouvelle fête sportive : « 1, 2, 3… Sportez ! »

Ce rendez-vous annuel, qui accueille plus de 200 personnes chaque année, fait son retour pour sa 6ème édition ! Quel que soit l’âge et le handicap des enfants ou des adultes, tout le monde pourra participer en tant qu’athlète ou supporter.

En partenariat avec plusieurs établissements médico-sociaux d’Ile-de-France et des étudiants de l’IUT de Sceaux, nous vous attendons pour participer aux activités suivantes :
 10h à 12h : courses individuelles (sur inscription) et ateliers de sport adapté
 12h : déjeuner festif autour d’un barbecue géant
 13h30 : défi inter-établissement : fanfare réalisée avec des matériaux de récupération.
 14h30 : olympiade (sur inscription) et ateliers de sport adapté
 16h45 : récompenses olympiades et spectacle participatif de clôture (Flash mob).

Vous souhaitez obtenir plus de renseignements, être bénévole et accompagner les enfants et adultes dans la pratique des ateliers sportifs proposés ? Contactez-nous au 01 60 12 12 10 / siege@lestoutpetits.fr

Que vous soyez enfants, adultes, résidents, familles, salariés, membres d’une association, étudiants, amis des « Tout-Petits » de près ou de loin : VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS ! Nous comptons sur votre présence, votre énergie et votre soutien !
Sport
Entrée gratuite
Convient aux enfants

Une journée de solidarité pas comme les autres ! Le 6 octobre 2016

Cliquez pour revivre cette journée particulière au SESSAD et à l’IME des Tout-Petits

Toute une journée, ils sont venus avec des sceaux, des outils, des aspirateurs, … Ils ont enfilés le T-shirt de travail et après un pot d’accueil, une rencontre et une visite du service et de l’externat, ils ont travaillé, équipé, nettoyé, … effectué leur journée de solidarité à nous rendre service, à oser la rencontre pour nous découvrir, mieux nous comprendre et mieux nous connaître …

A midi, ils ont mangés avec nous, fait connaissance des enfants, du service, des équipes… ils ont envie de revenir … Nous avons envie de les revoir … Merci à l’Association Sœur Emmanuelle qui  leur a donné l’idée de s’acquitté autrement de leur journée. Merci à leur entreprise, BEAZLEY  qui a permis cette approche.

A bientôt  !

Et pourquoi pas l’an prochain …